Accueil > La revue > Natur Eussa n°1 – année 2010

Natur Eussa n°1 – année 2010

Éditorial

Lorsqu’il y a maintenant plus de deux ans, un petit groupe de passionnés décidaient de fonder l’Association naturaliste d’Ouessant, un de leurs objectifs principaux était l’édition d’une revue rendant compte de l’exceptionnelle biodiversité de cette île et de l’archipel qui la relie au continent. Cet objectif, a priori raisonnable, s’est avéré être un véritable challenge pour de multiples raisons, dont l’aspect financier n’a pas été le moindre. Il faut remercier ici la société ÉCOSPHÈRE, dont le généreux don a rendu possible l’impression de la revue que vous avez entre les mains.

Parmi les autres défis à relever figurait celui de ne pas limiter le contenu de la revue à l’ornithologie, et ce en conformité avec les statuts et les objectifs de l’ANO. La synthèse sur les orthoptères qui figure dans le n° 1 est, nous l’espérons, la première d’une longue série visant à faire le point sur les richesses faunistiques et floristiques de l’archipel. Dans ce numéro, les oiseaux tiennent bien sûr une place primordiale.

Mais loin de se limiter à la synthèse annuelle, dont la tradition s’était perdue depuis près de 10 ans — hormis une brève réapparition en 2006 —, nous avons souhaité publier en outre un dénombrement des colonies d’oiseaux marins, contribution majeure à la connaissance de l’avifaune ouessantine, ainsi qu’un premier bilan des sorties en mer réalisées depuis 2008.

Notons également un article sur le suivi de la population nicheuse de Craves à bec rouge, espèce emblématique de l’île mais très menacée. Et puis les « birdwatchers » les plus férus liront, nous l’espérons avec plaisir, les récits de la découverte d’oiseaux mythiques tels que ce Pipit de la Petchora, si incroyablement conciliant avec ses admirateurs...

Il est bien connu que le plus difficile n’est pas le premier saut en parachute mais le second. li faut donc maintenant nous atteler à la tâche et nous avons d’ores et déjà plusieurs projets d’articles pour le n° 2 de Natur Eussa. Toutefois, l’équipe de rédaction ne demande qu’à s’étoffer et nous accueillerons avec grand plaisir les contributions des naturalistes, amateurs ou professionnels, qui voudront bien nous confier la publication de leurs observations et de leurs travaux. Nous encourageons tout aussi vivement les « dénicheurs » de raretés à nous transmettre leurs découvertes — à l’instar de l’article sur le Pipit à dos olive dans ce numéro — et les photographes leurs meilleurs clichés.

Mais l’ANO, ce n’est pas simplement la publication d’une revue et, depuis sa création, l’association a, modestement et sans faire de bruit, mené à bien plusieurs réalisations dont elle avait le projet. La plus « lisible » concerne l’organisation de sorties en mer destinées à permettre l’observation d’oiseaux pélagiques. Trois sorties ont été organisées en 2009 et une en 2010. Elles ont été couronnées de succès puisqu’elles ont permis de collecter les premières données du Pétrel de Wilson dans les eaux ouessantines. Il s’agissait là d’une belle récompense pour les organisateurs qui ont dû faire face à de nombreuses contrariétés, notamment remédier en 2009 à l’indisponibilité du Patron François Morin, l’ancien canot SNSM d’Ouessant, immobilisé dans les chantiers du Guip pour des travaux de rénovation plus importants que prévu.

Parmi nos réussites figure l’intégration de l’ANO au sein des réunions organisées par le Parc naturel régional d’Armorique pour l’élaboration du Document d’objectifs du site Natura 2000. Sans prétention aucune, ces réalisations sont importantes pour nous, par le simple fait qu’elles reposent sur un petit nombre de bénévoles et sur des moyens qui restent encore modestes.

Cela n’empêche pas l’ANO d’avoir des projets. Il nous tient à cœur de mettre en place la gestion d’une base de données actualisée, à terme accompagnée d’un système d’information géographique, permettant de tenir à jour l’inventaire des espèces animales et végétales de l’archipel. Vous pouvez d’ores et déjà transmettre vos observations en ligne sur le site internet de l’ANO ( ). Nous souhaitons également nous impliquer dans des actions concrètes de protection de la nature et plusieurs projets sont à l’étude en ce sens, au- delà de notre implication dans la gestion du site Natura 2000 déjà évoqué plus haut.

Je remercie très sincèrement les 120 membres qui, à l’heure où j’écris ces lignes, nous ont fait confiance et je les incite à la renouveler dès que possible. Je les invite également à nous aider à nous faire connaître et à faire des émules. Notre vivier d’adhérents est très vaste, à en juger par le nombre sans cesse croissant des naturalistes qui fréquentent l’île en toutes saisons, notamment lors de la migration automnale.

Si seulement 10 % d’entre eux nous rejoignaient, nos effectifs pourraient doubler très rapidement. Mais au-delà des cotisations, nous avons besoin d’aide. Si l’aventure vous séduit, n’hésitez pas à vous faire connaître, nous aurons sûrement du travail pour vous. L’année 2010 a été désignée « année de la biodiversité ». La publication du n° 1 de Natur Eussa en cette symbolique année est-elle un bon présage ? Permettez-moi de le croire !

Jean-Philippe SIBLET
Président de l’ANO

Sommaire du N°1
(Cf. fichier joint pour les auteurs des articles)

  • L’année ornithologique 2008
  • Liste commentée des Orthoptères de l’île d’Ouessant
  • Un Pipit de le Petchora (Anthus gustavi) à Stang Meur, octobre 2009
  • Nouvelle observation d’un Pipit à dos olive (Anthus hodgsoni) sur l’île d’Ouessant
  • Recensement des oiseaux marins nicheurs en 2009 sur l’île d’Ouessant et ses abords
  • Le suivi de la population de Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) d’Ouessant
  • Prospections pélagiques au large d’Ouessant : étés 2008, 2009 & 2010

Contact | | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP |
Association Naturaliste d’Ouessant

Directeur de publication : Jean-Philippe Siblet
Responsables d'édition : Les membres du CA de l'ANO