Accueil > Nos actions > Du stang au stand, du buisson au Salon du livre insulaire

Du stang au stand, du buisson au Salon du livre insulaire

Organisé par l’association Cali (Culture arts et lettres des îles), le salon international du livre insulaire à Ouessant ouvre ses portes tous les ans au mois d’août. Pour la 14e édition, en 2012, l’affiche était exotique : « Caraïbes : récits et récifs ». Parmi la centaine d’auteurs invités, les écrivains à l’honneur cette année ont fait le voyage depuis Cuba, Haïti, la Guadeloupe et la Martinique.

Mais encore, à travers une vingtaine de rendez-vous littéraires, la présentation de milliers de livres, plusieurs expositions et soirées musicales, le public découvre la richesse de la littérature insulaire depuis l’île aux cinq phares.

PNG - 30.6 ko

Août 2013, des îles, des écrivains, des livres

Le salon international du livre insulaire et sa quinzième édition consécutive.

Le salon s’est déroulé du vendredi 16 au mardi 20 août 2013 sur l’île d’Ouessant. Il a abordé pour thème principal : l’île de l’île. Il a décliné avec les éditeurs et auteurs des îles, les actualités de la matière insulaire et a permis une rencontre unique entre le public et les acteurs du livre.

Nous y étions !

Petit historique de l’ANO au salon

Pour l’ANO, présente depuis l’année 2010, c’est l’opportunité de se faire connaître auprès des ouessantines et des ouessantins, ainsi que les centaines de personnes qui viennent à Ouessant, de Bretagne et de France, pour ce rendez-vous insulaire : visiteurs, randonneurs, vacanciers, organisateurs, bénévoles, auteurs, éditeurs ainsi que les musiciens, cuisiniers, crieurs de rue et de brume, leveurs de soleils, habilleuses et ‘kilteurs’. Au delà des rencontres, nombreuses et souvent fructueuses, notre présence au salon international du livre à Ouessant, c’est aussi pour l’association, l’opportunité de s’inscrire dans le monde de l’édition ; outil indispensable à la réalisation de son objectif de publication des données naturalistes de la faune et de la flore de l’archipel.

L’idée du salon vient d’Isabelle Le Bal, qui en 1999 lors d’une visite au Salon du Livre de Paris, s’était rendu compte qu’à cette époque il n’y avait pas de littératures insulaires faites pour les insulaires. Elle décide alors, avec quelques proches, de créer un salon sur l’île d’Ouessant. L’objectif étant d’instaurer un évènement culturel dont le rayonnement aurait été au minimum breton, et au maximum international : faire un trait d’union “culturel” entre tous les îliens du monde. À cette époque, l’équipe d’Isabelle Le Bal parle déjà du 6e continent, et s’aperçoit que tous les îliens rencontrent les mêmes problèmes lorsqu’ils veulent se faire éditer. Somme toute, pouvons-nous dans l’édition naturaliste, nous identifier à de telles réalités et en être solidaire.

La nouveauté 2012 est la création à Ouessant, de la Maison des îles et des livres, une bibliothèque et un lieu de rencontres pour tous. Consultez le site internet de l’association organisatrice du salon pour mieux connaître ce projet.

PNG - 487.3 ko

Cet article est en cours de rédaction.
Si vous souhaitez contribuer à sa rédaction, merci de prendre contact avec nous.

La rédaction


Contact | | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP |
Association Naturaliste d’Ouessant

Directeur de publication : Jean-Philippe Siblet
Responsables d'édition : Les membres du CA de l'ANO