Accueil > Les observations > La faune > Contribution à l’inventaire des araignées de l’île d’Ouessant

Contribution à l’inventaire des araignées de l’île d’Ouessant

À un moment où l’état de la biodiversité est largement discuté, la connaissance sur la distribution des espèces revêt une importance toute particulière. La synthèse des inventaires permet, d’une part, d’apprécier la rareté biogéographique (cartographie) et, d’autre part, de préciser la rareté écologique (lorsque les inventaires reposent sur des échantillonnages standardisés). Enfin il est parfois possible d’appréhender certains changements lorsque ces inventaires se succèdent dans le temps. Jacques Denis, spécialiste des araignées, a sillonné le Grand Ouest français lors de la première moitié du XXe siècle et notamment certaines îles de la mer d’Iroise (Ouessant et Sein). Il a ainsi parcouru l’île d’Ouessant du 1er au 9 juillet 1939 et a collecté 66 espèces d’araignées (Denis 1941). Un demi-siècle après ce premier inventaire, nous proposons de faire le point sur les connaissances de l’arachnofaune d’Ouessant.

Identification des espèces

L’identification des espèces a été réalisée à partir des ouvrages de Roberts (1985. 1987) et de collections de référence.

  • Roberts M. J., 1985. The spiders of Great Britain and Ireland. Vol I - Atypidae, Theridiosomatidae. Harley Books, Angleterre, 229 p.
  • Roberts M.J., 1987. The spiders of Great Britain and Ireland. Vol ll - Lyniphiidae. Harley Books, Angleterre, 204 p.

Pour la nomenclature, nous nous sommes référés au catalogue de référence de Platnick (2011).

Résultat des captures et commentaires

La base de données contient près de 15 000 observations. Au total, 159 espèces d’araignées ont pu être inventoriées sur l’île d’Ouessant. Parmi ces 159 espèces, 66 avait été inventoriées par Denis en 1939 et 147 ont été identifiées sur la période 1994-2007. Sur ces 147 espèces, 25 se révèlent nouvelles pour le Finistère, 3 pour la Bretagne et 1 pour l’Ouest de la France si l’on tient compte de l’inventaire provisoire des araignées de l’Ouest de la France (Canard et al. 1990) et de la liste publiée par Manac’h en 1995. Une incertitude porte sur Xysticus audax, espèce non différenciée de Xysticus cristatus dans l’Atlas provisoire des araignées de l’Ouest de la France.

Ce nombre d’espèces (159) comparé aux 239 espèces recensées sur le Finistère ou aux 672 en Bretagne jusqu’en 1990 (Canard et al. 1990) apparaît relativement conséquent, d’autant plus qu’on se situe dans un espace relativement modeste (1 550 ha) et isolé de près de 22 km du continent. À cela s’ajoute l’absence de certains habitats : forêt, système dunaire, tourbière... Ce fait, corroboré par la découverte d’espèces « nouvelles » pour le Finistère, la Bretagne ou le Grand Ouest de la France (Canard et al. 1990, Manac’h 1995), souligne les manques restant à combler en termes de prospection de ce groupe dans le Grand Ouest et donc la nécessité de poursuivre ces inventaires. Mais cette observation d’un nombre relativement important d’espèces d’araignées sur Ouessant pourrait également s’expliquer par la prédominance de milieux naturels peu modifiés par les actions anthropiques. On peut prendre l’exemple de l’absence depuis près de 50 ans d’agriculture intensive sur cette île et donc du cortège de produits phytosanitaires qui en découle...

There have been two scientific studies on the spiders (Araneida) of Ouessant during the last century. This paper summarises the latent study which was conducted from 1994¬2007 and recorded a total of 159 species, 12 of which are particularly rare. Considering the size of the island and its lack of certain habitats this is an impressive total when compared to the Brittany region as a whole. The authors discuss the results of their study in relation to those of its precedent made by Jacques Denis over 60 years previously.

En conclusion, cet inventaire préliminaire des araignées d’Ouessant a permis de mettre en évidence la présence de quelques espèces intéressantes par leur rareté ou leurs exigences écologiques. Ces premiers résultats et la comparaison avec un inventaire effectué plus de 60 années auparavant soulignent l’intérêt de poursuivre non seulement cet inventaire mais aussi plus largement l’acquisition et la réactualisation de nos connaissances sur notre patrimoine naturel.

Isabelle Le Viol & Christian Kerbiriou, Natur Eussa N°2 – année 2011, « contribution à l’inventaire des araignées de l’île ».

Retrouvez la totalté de l’article dans notre revue Natur Eussa N°2 - année 2011


Contact | | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP |
Association Naturaliste d’Ouessant

Directeur de publication : Jean-Philippe Siblet
Responsables d'édition : Les membres du CA de l'ANO